Malgré la localisation proche des grands centres urbains, la ville de Bom Retiro se caractérise par son environnement rural avec la présence d’un hameau d’environ 500 habitants, où se trouve une annexe de la mairie, un poste de santé, une école municipale ( EMEF São José) et une école de l’état (EEEF Sergipe).

À environ 10 km du hameau de Bom Retiro, se trouve la communauté de Belo Monte, fondée il y a 19 ans, où vivent une quarantaine de familles (environ 250 personnes, dont 50% d’enfants et de jeunes), membres du Mouvement des travailleurs et travailleuses. pour leur Droits (MTD). Chaque famille a un terrain d’habitation et un lot de production.  Certaines familles tirent leurs revenus de leurs emplois en ville, entraînant des frais de transport conséquents, tandis que d’autres fondent leurs revenus sur une production agricole à petite échelle. L’accès à la route est souvent difficile et les billets de bus sont chers pour les économies de la famille.

Image may contain: tree, plant, outdoor and nature
Image may contain: one or more people, people standing, sky, cloud, grass, mountain, outdoor and nature

Image may contain: sky, cloud, outdoor, nature and water

Ces communautés sont composées de fils de petits agriculteurs et ouvriers agricoles. Un pourcentage très important est bénéficiaire du programme du gouvernement fédéral Bolsa Família. Un autre pourcentage important est le nombre de ménages dirigés par des femmes, dont les revenus sont composés de ménages et de ventes de fruits et légumes. Dans le hameau Bom Retiro de Guaíba, il existe peu d’environnements dédiés à la lecture : en plus de l´école Sergipe (primaire et collège), qui a une bibliothèque scolaire, il existe un autre établissement public d’enseignement municipal dans le village, l’école primaire São José, qui a une bibliothèque pour enfants. En dehors de la bibliothèque Ataîru qui fait partie de ce projet, il n’existe aucun espace de ce type dans la communauté de Belo Monte. Il n’existe d’autres bibliothèques que dans les centres urbains d’Eldorado do Sul et de Guaíba distants de 25 à 30 km et difficiles d’accès.